info@altevalli.org

CoeurAlp MOBILITE

Un territoire à découvrir au cœur des Alpes Occidentales

CoeurAlp MOBILITE

De nouvelles opportunités de mobilité pour les habitants des Hautes Vallées

Les actions du projet CoeurAlp Mobilité vont permettre aux habitants du territoire transfrontalier des Hautes Vallées de profiter de nouveaux modes de déplacement qui s’ajouteront de façon complémentaire aux transports en commun existants. Voici quelques scénarios possibles :

  • Une famille en vacances dans le Briançonnais peut déjà prendre la navette hybride qui circule depuis deux ans dans le site classé de la vallée de la Clarée, alors qu’une autre famille en vacances à Avigliana pourra recevoir de toutes les informations touristiques dont elle a besoin et bénéficier des services annexes grâce à un nouveau « Mobility-hub», un centre de mobilité durable mettant à disposition des citoyens des moyens de transport écologiques, pour garantir aux utilisateurs de belles expériences qu’ils ne risquent pas d’oublier.
  • Une jeune de Vallouise pourra se déplacer dans le Pays des Écrins et un travailleur saisonnier de Modane pourra se déplacer en Maurienne en utilisant tous les deux «Rezo Pouce», un système d’autostop organisé et sécurisé, qui leur permettra de faire des rencontres et des échanges, tout en profitant de la facilité de ce service.
  • Un habitant d’une vallée du Pinerolese et une personne âgée de la vallée de Suse pourront tous les deux faire appel à un particulier d’un réseau bénévole ou à un transport à la demande pour se rendre à leur rendez-vous médical. Une action de solidarité en lien avec le projet CoeurAlp Solidaire.
  • Des salariés d’entreprises de Maurienne pourront s’organiser pour se rendre sur leur lieu de travail en covoiturage, alors que d’autres salariés pourront faire de même à Pinerolo et que de nombreuses voitures remplissent également les aires de covoiturage du Pays des Écrins. Une initiative qui demande de l’organisation, mais qui permet assurément de générer des économies.
  • Les habitants du Briançonnais, de Maurienne et de la Voie Lactée peuvent garer leur vélo en toute sécurité, ranger leurs effets personnels et recharger leur vélo électrique, tandis que les touristes de leur côté peuvent disposer de toutes les informations nécessaires pour profiter d’un séjour connecté. En Italie, un code sera attribué à chaque vélo pour permettre à l’utilisateur de le retrouver.

Raphaëlle Longhi-Détienne
Syndicat du Pays de Maurienne